PRÉVERT Jacques: Biographie, études et analyses des oeuvres

PRÉVERT Jacques: Biographie et analyses des oeuvres

article

Paroles est paru en mai 1946, aux éditions du Point du Jour. Ce premier recueil de poèmes regroupe quatre-vingts textes dont quarante-deux trouvèrent leur place entre 1930 et 1944 dans les revues Bifur, Cahier d'art, Commerce, ou dans d'autres plus engagées comme Essai et combats ou La Flèche. Lors de sa sortie, Paroles reçoit un accueil exceptionnel : Cinq mille exemplaires sont vendus en une semaine. Le grand public, les critiques, les écrivains (Michaux, Gide, Bataille, Queneau, Char, Leiris…) manifestent leur enthousiasme. Dès 1947, Prévert et son éditeur décident de publier une édition augmentée de seize textes, renouvelée en 1949, reprise en 1957 par Le Livre de poche et en 1972 par Folio. Le recueil comporte 95 textes non ponctués de forme et de longueur très variées. Sont présents des textes en prose comme « Souvenirs de famille », des saynètes dialoguées en vers libres telles que « L'orgue de barbarie », « La chasse à l'enfant », « L'accent grave », et un emploi plus traditionnel du vers libre avec parfois l'utilisation partielle de rimes irrégulières avec « Pour toi mon amour », « Complainte de Vincent », ou « Barbara ». La présence de l'oralité revendiquée conduit aussi à l'utilisation de la reprise sinon du refrain, comme dans « Barbara », « Chasse à l'enfant », « Je suis comme je suis », qui font de ces textes des chansons qui seront d'ailleurs, ainsi que d'autres poèmes du recueil, mises en musique par Joseph Kosma.

Analyses et études sur Paroles de Jacques Prévert
 

Précédent

Retourner vers Auteurs N - Z