MAURIAC François: Biographie et analyses des oeuvres

MAURIAC François: Biographie et analyses des oeuvres

article

I
Mauriac ssu de la bourgeoisie catholique bordelaise, nourri de Pascal (le Jansénisme) et de Baudelaire, il débute en littérature par un recueil de poèmes Les mains jointes , 1909. C'est cependant vers par le roman qu'il va poursuivre (L'Enfant chargé de chaînes, 1913 puis avec Préséances, en 1921, il trouvera le ton qui devait faire ses succès:
Le Baiser au lépreux,1922, Le Fleuve de feu et Génitrix en 1923, Le Désert de l'Amour, 1925, Thérèse Desqueyroux en 1927, des romans où les personnages, fortement caractérisés, sont des individualités en proie au trouble, au conflit entre la chair et l'esprit, entre le bien et le mal dans le milieu étouffant de la bourgeoisie provinciale du début du siècle et où les drames intimes fortement construits se dénouent le plus souvent de façon très négative. Sur fond landais, il évoque les combats entre la chair et l'esprit, l'appel de la religion chez des âmes tourmentées. En 1932, il publie Le Mystère Frontenac puis Le N?ud de vipères, une de ses plus hautes réussites. En 1935, il donne avec La fin de la Nuit une suite à Thérèse Desqueyroux et une pièce de théâtre en 1938 Asmodée.
Avec Bernanos, il incarne le roman chrétien dans la période du premier tiers du XXème siècle
Engagé dans la résistance et le gaullisme, couronné du prix nobel en 1952, il poursuit jusqu'à sa mort une activité de mémorialiste et d'essayiste (Bloc-notes de 1952-1970)

Source: http://rabac.com
Études sur les oeuvres de François Mauriac
 

Retourner vers Auteurs A - M

cron