ÉLUARD Paul: Biographie, études et analyses des oeuvres

ÉLUARD Paul: Biographie, études et analyses des oeuvres

article

Eluard Dadaïste, co-fondateur du Surréalisme ; avec Breton, chantre de la Résistance (en particulier avec son poème mondialement connu "Liberté"), militant communiste, célébrant avec une ferveur qui fut depuis, parfois jugé naïve, les luttes pour un monde plus juste, fondé sur l'amour et le partage.
De son vrai nom Eugène Grindel. A 16 ans, il doit être soigné quatre ans dans un sanatorium en Suisse. Il est fantassin en 1914.
Sa vaste culture poétique l'amène au Surréalisme il s'en écartera progressivement en s'intéressant de plus en plus à l'aspect socio-politique. Il se surmène, débat passionnément dans des cafés jusqu'à l'aube. En 1924, il s'embarque sans prévenir personne (on le croit mort); il voyage aux Antilles, Océanie et Asie du Sud-Est (Indonésie) d'où il prétendra ne rien rapporter sur le plan littéraire:"ce fut un voyage ridicule". Sa famille le"récupère" à Singapour. Il entreprendra par la suite de nombreux voyages en Europe et s'investit avec passion dans les turbulences politiques.
Sa sensibilité humaine face aux événements européens, conjuguée à sa virtuosité poétique et à sa totale liberté d'expression, produisit son premier chef-d'oeuvre, Capitale de la douleur , édité en 1926. Il fut suivi par La rose publique (1934) et Les yeux fertiles (1936), considérés comme le nectar de la production surréaliste. En 1938, ce poète de l'amour sera décrit dans le Dictionnaire abrégé du surréalisme comme la"nourrice des étoiles".
Toutefois, après la guerre civile espagnole, il s'éloigna du courant surréaliste pour s'impliquer plus encore dans une oeuvre politique, période qui coïncide avec son adhésion au Parti communiste (1942). Ses poèmes comme Poésie et Vérité ou Au rendez-vous allemand circulèrent sous le manteau durant les années de guerre. Il écrivit jusqu'à sa mort en 1952.
Poète surréaliste, ses thèmes de prédilection sont l'amour, l'amitié, la lumière. Poésie en prose , images admirables, qui font rêver avec des mots simples. La souffrance donne tout son prix à l'éloge du bonheur. Conviction que le poète doit participer à un effort vers le bonheur pour tous.

Source: http://rabac.com

 

Retourner vers Auteurs A - M

cron