LEVI Primo - Biographie et études des oeuvres

LEVI Primo - Biographie et études des oeuvres

article

levi_primo Primo Levi est né à Turin le 31 janvier 1919 dans une famille juive mais peu praticante. Sa judéité, Primo Levi n'en prendra réellement conscience qu'avec l'apparition de la mentalité antisémite en Italie, vers 1938.
Après avoir suivi des études de chimie, il part s'installer à Milan. En 1943, il s'engage dans la Giustizia e Liberta (organisation antifasciste installée dans les Alpes italiennes) et se fait arrêter le 13 décembre de la même année, à l'âge de 24 ans, par la milice fasciste. Il est interné au camp de Carpi-Fossoli, tout près de la frontière autrichienne.
En février 1944, le camp, qui était jusque-là géré par une administration italienne, passe en mains allemandes : c'est la déportation vers Auschwitz. Il est libéré le 27 janvier 1945, date de la libération du camp par les soviétiques. Une fois la guerre finie, il épousera Lucia Morpugo, aura 2 enfants et dirigera une entreprise de produits chimiques. Pendant les derniers mois de sa vie, Primo Levi fut très affecté par la montée du révisionnisme et de l'indifférence. Profondément déprimé, le 11 avril 1987, il se jette dans la cage d'escalier de son immeuble. Sur sa tombe sont inscrits son nom et 174 517, son matricule à Auschwitz.

Son premier livre, Si c'est un homme, paru en 1947, est une sorte de journal de sa déportation et l'un des premiers témoignages de la vie au camp d'Auschwitz. Il écrira d'autres ouvrages tels que La Trêve en 1963 (sous le pseudo de Damiano Malabaila), ainsi que des fictions inspirées par son expérience de chimiste telles que Les Naufragés et Les Rescapés en 1986 qui sera son dernier livre, le plus sombre de tous.


Source: A N I

Études et analyses
 

Retourner vers Auteurs A - M

cron