CADOU Guy René: Biographie, études & analyses des oeuvres

CADOU Guy René: Biographie, études & analyses des oeuvres

article

Cadou René Guy Cadou naît le 15 février 1920 à Sainte-Reine de Bretagne, dans la Loire-Atlantique. En 1936, Cadou fait la rencontre de Michel Manoll, qui l'introduit dans les milieux poétiques et lui fait connaître notamment Max Jacob et Pierre Reverdy. La première publication ne tardera guère : Brancardiers de l'Aube, en 1937, et ce seront désormais des années de poésie ardente, où l'ivresse de la création viendra se heurter à de nouvelles épreuves : la mort du père, la guerre, la débâcle. Mobilisé en juin 40, Cadou échoue dans la retraite, à Navarrenx puis à Oloron-Ste-Marie où, malade, il est hospitalisé.
Réformé le 23 octobre, il regagne la région nantaise où le hasard de ses nominations en tant qu'instituteur suppléant le conduit aux quatre coins du département. Cadou eut, semble-t-il, toujours le pressentiment qu'il quitterait le monde prématurément :
Je ne ferai jamais que
quelques pas sur cette terre

Autour de René Guy Cadou et de Jean Bouhier, père-fondateur de l'Ecole de Rochefort, se retrouvaient de jeunes poètes proclamant l'amour de la vie, l'espoir et la liberté au moment où la mort et l'esclavage régnaient. Le jour le plus important de la courte vie de René Guy Cadou fut sans doute le 17 juin 1943, jour où il rencontre une jeune fille de Nantes, Hélène Laurent, qu'il devait épouser en 1946 et qu'il célébra dans "Hélène ou le règne végétal". Nommé à Louisfert en octobre 1945, Cadou s'y installe et mène avec les gens du village, la vie simple du maître d'école en sabots et pélerine; et c'est la kyrielle des copains, "Les Amis de haut bord" qui, la classe terminée viennent saluer le poète. Mais bientôt la maladie va faire son oeuvre inéluctable : interventions chirurgicales en janvier et mai 1950 suivies d'une période de rémission qui ne durera que le temps d'un été. Quelques jours après avoir signé " Les Biens de ce Monde ", René Guy Cadou meurt dans la nuit du 20 mars 1951, entouré d'Hélène et de Jean Rousselot qui était venu le voir par hasard.Il dit à ceux qu'il aime " continuez . Le temps qui m'est donné que l'amour le prolonge."

 

Retourner vers Auteurs A - M