BECKETT Samuel: Biographie, études et analyses des oeuvres

BECKETT Samuel: Biographie, études et analyses des oeuvres

article

Beckett Irlandais originaire de Dublin, Samuel Beckett a très tôt manifesté son intérêt pour la littérature française, et c'est en français qu'il écrira la plus grande partie de son oeuvre.
Venu Paris en 1928 comme lecteur d'anglais à l'École normale supérieure, il devient l'ami du romancier James Joyce. dont il traduit en français quelques oeuvres et fréquente les Surréalistes. Il se rend ensuite à Londres où il mène une existence difficile et rédige son premier roman Murphy, qu'il ne réussit pas à faire publier. De retour en France en 1938, il commence à écrire en français ; puis pendant la guerre, participe modestement à la Résistance.

Entre 1946 et 1950, il compose ses oeuvres maîtresses qu'il parvient, grâce à l'intercession de sa femme, à faire accepter par le jeune éditeur Jérôme Lindon aux Éditions de Minuit : Molloy, Malone meurt (1951,1952), L'Innommable, Watt (1953), Nouvelles et Textes pour rien (1955). dans la veine du Nouveau-Roman mais ce qui concerne son appartenance au "Nouveau Roman", s'il a certes eu des affinités avec des jeunes romanciers qui annulent toute intrigue et caractérisation traditionnelle du personnage, sa nature farouche et son esprit indépendant l'empêcheront de jamais militer pour cette cause et fera figure de "grand frère" peu impliqué.

C'est surtout au théâtre qu'il conquiert la notoriété avec En attendant Godot (1948) qui fonde un nouveau langage dramatique et inaugure une série d'oeuvres majeures (Fin de partie).
Dans ce théâtre qui rompt avec la psychologie traditionnelle, la parole opaque et fragmentée des personnages met à nu le tragique de l'existence. Souvent associé avec Ionesco et Adamov sous le dénominatif de "Nouveau théâtre" ou "théâtre de l'absurde"
Ce qui caractérise l'oeuvre de Beckett, aussi bien sur le plan théâtral que romanesque, c'est un sentiment d'absurdité du monde que le langage tente de comprendre en le mimant, d'où une impression de ressassement sans but et énigmatique.
L'ensemble de l'oeuvre de Beckett est consacré en 1969 par le prix Nobel de littérature.

Source: http://rabac.com
 

Retourner vers Auteurs A - M